Exclusif. Après deux ans de R&D, la startup toulousaine Spare Parts 3D est parvenue à transformer en plans 3D des plans de pièces initialement en format papiers ou 2D. L’entreprise, financée dans ce projet par Agence de l’innovation et de défense, cherche désormais des industriels pour endosser le costume de bêta-testeur de sa solution logicielle.

Pour accéder à l’article de La Tribune cliquer ici