La start-up toulousaine Spare Parts 3D a développé un logiciel permettant aux grands industriels d’optimiser la gestion de leurs pièces détachées en utilisant la technologie de l’impression 3D. La solution, qui a déjà séduit des grands noms comme Total Energies ou Shell, devrait bientôt intégrer une nouvelle brique technologique inédite.

 

Lien vers l’article ici